lundi 16 janvier 2017

Spider-Man, l'Araignee

Si on me demande quel est mon comic prefere, je reponds sans hesiter Spider-Man. Pas tres original j'en conviens (par contre, on trouverait Rom en deuxieme, ce qui est deja beaucoup moins frequent. Ensuite probablement les Quatre Fantastiques, Miss Hulk, la Division Alpha (enfin les debuts seulement), et les X-Men. Desole, je suis essentiellement Marvel, pas DC). Tout du moins jusqu'a autour de la fin des annees 80.
Je vais faire un tres bref resume de la saga (merci Wikipedia) de 1962 (le debut) au milieu des annees 90; pour ceux qui desireraient une biographie ultra-complete, je les renvoie a l'excellent site Marvel World (attention, c'est tres tres tres long! Un resume de 55 ans de comics!!)


Le debut, tout le monde le connait, le lyceen Peter Parker se fait mordre par une araignee radioactive qui lui donne ses pouvoirs. Il se fabrique un costume et tente de gagner de l'argent en livrant des combats de catch. Un jour il laisse s'echapper un cambrioleur sous pretexte que ca ne le concerne pas. Rentre chez lui, il decouvre que ce meme cambrioleur a tue son oncle Ben, et de la le fameux "avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilites", il decide alors de vouer sa vie a combattre le crime...
La réputation super-héroïque de Spider-Man grandit rapidement, et il se trouva alors lui-même à combattre un nombre ahurissant de super-vilains dont le Docteur Octopus, l'Homme-Sable, Mystério, le Bouffon Vert (Norman Osborn, qui plus tard perdra la memoire du Bouffon durant un certain temps), et Kraven le chasseur. Peu après, plusieurs de ces criminels détournèrent leur attention du crime pour se venger de Spider-Man. En exclusivité, Peter vendit ses photos de combats de Spider-Man au Bugle (Quotidien), utilisant l'argent pour aider Tante May. Périodiquement, Jameson utilise ces images pour attaquer l'image publique de Spider-Man. Mais alors qu'il est incapable de détruire en permanence la réputation du Tisseur, Jameson s'est assuré que l'Araignée ne pourrait jamais se réjouir de l'appui de la population qu'il méritait.

Nous noterons que l'immense majorite des grands ennemis recurrents du Tisseur apparaissent des les premiers numeros du comics! Si on met de cote quelques rares exceptions comme le Super-Bouffon ou Venom, en l'espace de 4-5 ans, tout l'univers est mis en place.
Avec la nouvelle confiance que son identité secrète lui procurait, Peter commença à casser son image de « faible » Parker et de rat de bibliothèque. Même la fille la plus populaire de la classe, Liz Allen (qui devint plus tard Liz Osborn) commença à s'intéresser à lui. Jaloux, le petit ami de Liz, le despote de la classe et la star du football Flash Thompson, défia Peter dans un combat de boxe  qu'il perdit, ce qui mena à un nouveau respect pour son ancienne victime. Peter commença ensuite à sortir avec la secrétaire du Daily Bugle, Betty Brant, une fille timide, captivée par le danger que surmontait Peter en photographiant Spider-Man. Quand ce monde dangereux coûta la vie du frère de Betty, Bennett Brant, assassiné par Blackie Gaxton, Peter comprit pour la première fois la menace mortelle que Spider-Man représentait pour ceux qu'il aimait.

Au-delà des nombreux ennemis qu'il affronta, il se fit un grand nombre d'alliés. Durant toutes ses aventures solitaires, il fit la connaissance d'autres héros qui devinrent ses amis comme Daredevil, les X-Men, les Quatre Fantastiques, le Docteur Strange, ou Captain America. À l'inverse de l'opinion publique, la communauté des super-héros fait dans son ensemble confiance à Spider-Man, au point de le contacter à chaque fois qu'un danger d'ordre universel se profile à l'horizon tel que Thanos, le Mage, la Déesse...

La première relation amoureuse sérieuse de Peter fut avec Gwen Stacy. Il se lia alors d'amitié avec son père, George Stacy, un officier de police retraité. Lors d'un combat avec le Docteur Octopus, George meurt en sauvant un enfant qui allait mourir écrasé par les décombres d'un immeuble. Agonisant, il lui révèle qu'il connaissait depuis un certain temps son identité en l'appelant par son prénom, et lui demande de prendre soin de sa fille. Ces paroles reviendront longtemps le hanter.
Le public, convaincu que l'Araignee est responsable de la mort de Stacy, le traita comme un ennemi public. Il fut attaqué par d'autres super-héros comme Iceberg des X-Men, auquel il s'allia finalement pour sauver Joe Robertson. Ces évènements ont provoqué un fort ressentiment de Gwen envers Spider-Man, qui, tourmenté par la culpabilité, savait qu'il ne pourrait jamais révéler son identité sans risquer de la perdre pour toujours.

À cette époque, son ami Harry Osborn (fils de Norman) se tourne vers le LSD, avec comme conséquences des problèmes relationnels avec Mary Jane (dont il est amoureux) et avec son père. À la suite de ces soucis, Norman redevient le Bouffon Vert, enlève Gwen et se rend sur le pont George Washington, défiant Spider-Man. Au milieu du combat, Gwen tombe du pont. Le Tisseur tente de la rattraper mais le cou de la jeune femme est brisé (pendant la chute ou avant), la tuant. C'est l'un des moments les plus dramatiques de toute la carrière de Spider-Man. Peter, fou de rage, essaya de tuer Osborn, mais celui-ci ordonna à son planeur de l'empaler. Averti par son sens d'araignée, Peter esquiva l'engin qui empala le Bouffon, victime de son propre machiavélisme. Harry, sous l'effet de la drogue, assista à la scène et jura de venger son père. La mort de Gwen tourmentera Peter pour le reste de sa vie : est-ce que Gwen s'etait brisée la nuque à cause de lui ? Ou était-elle déjà morte avant de tomber du pont ?
Harry succomba ensuite à l'héritage des Osborn, mais Spider-Man l'empêcha de terminer le travail que Norman avait commencé. C'est à cette époque que le professeur d'université de Gwen et de Peter, Miles Warren, commença ses crimes en tant que Chacal. Après être rentré de Paris en sauvant Jameson, Peter découvre chez lui Gwen Stacy, vivante et ne sachant pas ce qu'elle fait là. Il s'avère qu'il s'agit d'un clone, le tout premier fabriqué par le Chacal; celui-ci veut en effet se débarrasser du Tisseur, qu'il tient responsable pour la mort de Gwen, dont il était amoureux, et grâce à la Tarentule, il parvient à prélever l'ADN de Peter et ainsi faire un clone de Spider-man; les 2 Araignees se réveillent en même temps dans un entrepôt, ne sachant pas lequel est le vrai, et Ned Leeds est suspendu à une bombe, que seul le vrai Spider-man peut approcher sans la déclencher. Un affrontement s'ensuit, les deux Araignees étant chacun persuadés d’être le vrai. C'est finalement le clone de Gwen Stacy qui, sorti de l'hypnose que lui a fait subir le Chacal, redonne la raison à ce dernier. Il se jette alors sur la bombe pour détacher Leeds. Cependant cela déclenche l'explosion et entraîne l'effondrement de l'entrepôt. On ne retrouve pas le corps du Chacal, en revanche le clone de Peter est mort. La fausse Gwen finit par retrouver Peter, et décide de quitter New York après tous ces événements, Peter quant à lui, après s’être assuré qu'il était bien le vrai et non le clone, jette le corps de ce dernier dans une cheminée.

Pendant cette période, Peter se rapprocha beaucoup plus de Mary Jane. Peu après avoir reçu son diplôme, il la demanda en mariage. Mais son amie avait vécu trop de douleurs dans sa propre famille et s'écarta de lui. Elle quitta New York pour poursuivre sa carrière d'actrice.
(J'ai trouve personnellement que ca allait un peu trop vite; Peter se remet de la mort de Gwen assez rapidement...)

Quand la Chatte Noire rencontra le Tisseur ce fut différent. Felicia Hardy était talentueuse et déterminée. Elle était aussi une voleuse impertinente qui vouait une fascination obsessionnelle au héros. L'Araignee persuada la Chatte d'abandonner le crime ; ils tombèrent alors amoureux et devinrent partenaires.
S'en suivra une certaine periode pas terrible niveau histoires, mais le niveau va remonter d'un coup.
Un nouveau Vilain nomme le Super Bouffon debarque ensuite mysterieusement, possedant tout l'arsenal du Bouffon Vert, mais en ameliore. Ceci se deroule en meme temps que l'arc de la guerre des gangs (pour moi, il s'agit d'un des meilleurs arcs du comics).
Dans le cross-over général de Marvel Guerres Secretes (on porte la meme casquette... Les fans comprendront), de nombreux héros (dont le Tisseur lui-même) comme Captain America, Iron Man, Hulk, la Guêpe, Miss Hulk, Œil-de-Faucon, Spider-Woman II, les X-Men (Charles Xavier, Cyclope, Diablo, Malicia, Tornade, Wolverine et Magnéto qui s’était temporairement racheté) ainsi que les Quatre Fantastiques (exceptée La Femme Invisible), furent transportés par une entité cosmique connue sous le nom de Beyonder sur une planète appelée Battleworld, pour affronter des super-vilains. Pendant ces évènements, le costume de Spider-Man fut détruit et Peter décida d'utiliser une machine, qui avait apparemment restauré les costumes d'autres héros. Par erreur, le Tisseur activa un appareil différent et libéra une créature extraterrestre emprisonnée dans celle-ci. Pendant et après Secret Wars, l'Araignee fut étonné par ses nouveaux pouvoirs. Plus tard, Red Richards étudia le costume et découvrit qu'il s'agissait en réalité d'un être symbiotique, qui voulait s'unir avec Spider-Man de façon permanente, comme un parasite. Heureusement, celui-ci réussit à se débarrasser de lui, mais il continua à utiliser un costume noir en tissu, en alternant parfois avec le classique. Le symbiote fut confié à Richards.
Sa relation avec Felicia devint de plus en plus difficile, mais Peter resta à ses côtés, bien qu'il se rendit compte qu'elle était amoureuse de Spider-Man et non de Peter Parker. Elle accepta ensuite la double identité de son petit ami et leur relation continua pour un certain temps.

Le capitaine de police Jean DeWolff fut tuée par Sin-Eater (le Rédempteur). Un certain Emil Gregg avoua sa culpabilité au journaliste Eddie Brock du Daily Globe, qui publia une série d’articles à son sujet. Mais la véritable identité du meurtrier était le sergent Stan Carter, et quand Spider-Man et Daredevil le neutralisèrent, Brock fut licencié. C’est au cours de cette affaire que l'Araignee et Daredevil se révélèrent leurs identités civiles.

Mary Jane revint dans la vie de Peter et lui révéla alors qu'elle connaissait depuis longtemps le secret de son identité. Peter la demanda en mariage pour la seconde fois, et elle accepta.

Je devrais m'arreter ici (nous sommes a la fin des annees 80, Spider-Man est donc publie depuis environ 25 ans), mais quelques evenements qui vont se derouler ensuite sont quand meme tres interessants (je conseille fortement l'histoire avec la mort de Kraven).

Leur vie changea alors radicalement : Mary Jane abandonna sa vie trépidante et glamour, et Peter put partager ses problèmes avec elle. Leur mariage affronta les périls fréquents de la vie de Spider-Man, ainsi que de sérieux problèmes économiques, Peter étant toujours un photographe indépendant et Mary Jane n'ayant pas une carrière établie.

Plus tard, le symbiote s’échappa du Baxter Building et fondit sur Spider-Man, mais celui-ci arriva à s’en débarrasser grâce au son des cloches d’une église. La créature survécut et fusionna avec Eddie Brock, venu prier avant de mettre fin à une vie brisée par le discrédit et le cancer de sa mère. Le symbiote lui transmit les pouvoirs et les souvenirs de son précédent hôte : ils s'unirent pour devenir Venom. Le monstre poussa Peter sur les rails du métro, puis le fit tomber d’un immeuble. Il tortura mentalement Mary Jane, qui fut traumatisée au point de pousser Peter à déménager et de ne plus jamais porter son costume noir. Mais Venom fut capturé et séparé. Durant leur captivité, le symbiote retrouva Brock et refusionna avec lui, formant à nouveau Venom et lui permettant de partir, pensant que leTisseur était mort.

Venom s'échappa peu après, mais son symbiote eut le temps de pondre un œuf dans la cellule voisine où était enfermé Cletus Kasady, un tueur en série ; c'est la naissance de Carnage. Considéré comme le rejeton de Venom, Carnage tua plusieurs personnes pour le plaisir. Échouant à l'arrêter, Spider-Man dut faire appel à Venom, en échange de sa tranquillité définitive. Spider-Man revint cependant sur sa parole et fit à nouveau emprisonner Venom ainsi que Carnage.
À cette époque, Harry Osborn s'était marié avec Liz Allen et avait eu un fils, Norman Jr. Pourtant, il devint fou et comme son père, un nouveau Bouffon Vert. Ses crises de folie étaient dues au produit qui lui permettait de devenir plus fort. Il tenta de tuer Peter, mais la présence de Mary Jane et de son fils l'en empêcha. Dans un dernier accès de lucidité, il mourut en sauvant Spider-Man.

Et la, j'arrete vraiment dans le sens ou a partir de ce moment-la, la serie part en sucette (debut des annees 90). Spider-Man est definitivement fini, et ne vaut plus la peine d'etre suivi a mon avis. Mais je vais quand meme continuer un petit peu pour que vous compreniez le probleme.

Le retour de ses parents bouleversa la vie de Peter. Laissés pour morts, ils vivaient en captivité en tant que prisonniers politiques dans l'ancienne URSS. Croyant qu'il s'agissait bien de ses vrais parents, il leur révéla sa vie de Spider-Man. En fait, Richard et Mary Parker étaient des robots du Caméléon, une partie du plan qu'Harry Osborn avait monté avant sa mort. Quand il apprit la vérité, le Tisseur, dans un accès de rage, tua presque son ennemi et le traumatisa pour longtemps.

Dans l'une des sagas les plus longues et controversées de l'histoire des comics, la saga du clone, la vie de Spider-Man fut bouleversée par l'irruption de Ben Reilly (nom basé sur le prénom de l'oncle Ben et le nom de jeune fille de Tante May), son clone créé par le Chacal. Ben avait survécu à sa mort apparente, et avait décidé de retourner à New York en apprenant que Tante May était sur son lit de mort. Plus tard, ce dernier adopta l'identité de Scarlet Spider et mena sa carrière de super-héros en parallèle de celle du Tisseur. Finalement, Tante May mourut. Lors de ses funérailles, Peter fut incarcéré pour les crimes de son autre clone, Kaine. C’est alors que Ben Reilly accepta de prendre sa place en cellule pendant que Spider-Man cherchait à prouver son innocence.
L'Araignee combattit alors Kaine, avant qu’ils soient tous les deux enlevés par Judas Traveller qui les soumit à une parodie de procès au sein de l’Institut Ravencroft. Alors que Carnage jouait le rôle du procureur, Kaine dut jouer celui de l’avocat de Spider-Man, et le reste des criminels incarcérés à Ravencroft composait le jury. Au cours du procès, le Tisseur fut attaqué par certains des criminels présents, et Kaine le sauva (ca rappelle furieusement une histoire de Batman...)

Kaine combattit une fois de plus Spider-Man, mais il reconnut n’avoir agi que pour protéger son existence. Devant le refus persistant de Kaine de se dénoncer, l'Araignee lui annonça alors qu’il allait révéler son identité pour mettre un terme à toutes ses manipulations. Après avoir tenté en vain de convaincre Spider-Man de ne pas le faire, il accepta finalement de reconnaître être le véritable meurtrier.

Avant que Tante May ne s'éteigne, Mary Jane lui avait révélé qu'elle était enceinte. Peter fut très inquiet des conséquences que la radioactivité de son sang pouvait avoir sur la grossesse. Le Chacal, également en vie grâce à sa connaissance du clonage, fit douter Peter et Ben de leurs identités respectives. Ils décidèrent de faire des analyses afin de déterminer lequel était le clone et lequel était l'original. Trompés par le docteur Seward Trainer, ils conclurent que Ben était l'original et Spider-Man le clone ; celui-ci, durement éprouvé auparavant, perdit sa santé mentale déjà fragile et s'allia avec le Chacal pour établir le remplacement des êtres humains par les clones. Pourtant, avec l'aide de Ben et de Kaine, Peter se retourna contre le Chacal qui finit par chuter du haut d'un gratte-ciel.

Peter décida de confier le rôle de Spider-Man à Ben pour pouvoir se consacrer à sa famille. Ce n'est que bien plus tard qu'on découvre le responsable de toute cette mascarade : Norman Osborn, qui avait été laissé pour mort pendant les dernières années et qui avait manipulé le Chacal, Trainer, et les autres protagonistes pour rendre fou Peter et détruire sa vie. Devant son échec apparent, il décida de révéler sa présence, ses agents enlevant la fille nouveau-née (on ignore toujours ce qu'elle est devenue après que Norman la fit échanger avec un bébé mort, manipulant le médecin de Mary Jane) et tua Ben, ce qui prouva par ailleurs que ce dernier était bien le clone car son corps se désintégra. Ces pertes successives affectèrent profondément le couple.
Ensuite, on passe a Civil War ou Peter revele son identite secrete au public, puis One More Day...
Sentant que la mort de Tante May etait imminente (oui, elle est revenue a la vie entre-temps, on a l'habitude), Peter, de plus en plus déprimé, rencontra Mephisto qui lui proposa un pacte inattendu : il pourrait faire revivre sa tante, à condition de modifier le passé. Le mariage entre Mary Jane et Peter n'aurait jamais eu lieu et l'identité nouvellement publique de Spider-Man serait effacée de la mémoire collective. Refusant dans un premier temps, Peter (poussé par sa femme) accepta le pacte. La réalité s'en retrouva chamboulée : Mary Jane et Peter ne sont plus mariés, May est bel et bien vivante (et en bonne santé), Peter vit chez sa tante, Spider-Man ne produit plus de toile organique et retrouve ses lance-toiles, Harry Osborn est vivant, Spider-Man est redevenu une figure inconnue et méprisée du grand public et personne (même la Chatte Noire et Daredevil) ne se souvient plus de son identité. On découvrit également un élément inattendu : si Peter n'avait pas accepté le pacte de Mephisto, le couple aurait eu une fille... À noter également que Mary Jane passa un pacte secret avec le démon.
Les réactions face à cet arc scénaristique ne se sont pas faites attendre. Beaucoup de fans se sont sentis trahis et les réactions négatives ont été nombreuses.

Le mariage de Peter et Mary Jane servait de conclusion satisfaisante. Bon, allons jusqu'a la mort de Harry si vous voulez. Pourquoi ca ne m'interesse plus apres? Pour quatre raisons, dont une purement subjective:
1/l'arrivee de Todd McFarlane au dessin. Soyons clairs, je ne deteste pas McFarlane en tant que tel, c'est juste qu'il correspond a une nouvelle generation d'auteurs, avec un type de graphisme que je ne supporte tout simplement pas. Un beau comic, en ce qui me concerne, c'est de style John Romita Sr, John Buscema, John Byrne (ca fait beaucoup de John! :) ) ou Gene Colan. Bref, un style "classique" 70s ou 80s.
Mais bon, ca c'est 200% subjectif



2/ce n'est pas lie a Spider-Man en particulier mais aux comics de super-heros en general. Tant que ca marche, ca continue. Mais comment diable voulez-vous garder une quelconque credibilite scenaristique dans une serie qui dure 40, 50 ans, ou plus? (Superman n'est plus tres loin de feter son centenaire!!!) Et qui met en scene TOUJOURS les memes personnages? Beaucoup meurent parfois oui mais reviennent forcement a un moment ou a un autre, la mort dans les comics n'est jamais qu'un etat temporaire :)
Resultat, on se retrouve avec des aberrations, le pire pour moi, je ne vous en ai pas encore parle, c'est quand on nous releve (ca date de quelques annees deja) que Gwen Stacy avait une liaison avec Norman Osborn (argh!!), au meme moment ou elle sortait avec Peter (re-argh!!), et qu'elle en a eu des jumeaux, ayant accouche en cachette... (stop, arretez please!)
Et que dire de One More Day qui efface d'un coup 20 ans de la saga...
3/la generalisation des cross-over, debutee avec Guerres Secretes. Mais dans ce premier essai, ca restait gerable, ce n'etait qu'une parenthese dans l'histoire de chacun des heros. Or, a partir en gros du milieu des annees 90, on va user et abuser du concept jusqu'a l'ecoeurement, il est desormais impossible de suivre tranquillement les aventures de son personnage prefere dans sa serie principale, car il va falloir desormais jongler avec des elements d'autres series publiees simultanement, y compris certaines dont on n'a parfois rien a foutre. Lourd. Et ruineux pour le fan.
4/encore une fois, ca touche tous les comics en general, mais c'est de plus en plus violent. Si ca s'accorde a l'univers, comme le Punisher, ok, mais inutile sur le Tisseur

Je comprends tout a fait qu'on puisse apprecier le Spider-Man "moderne" (surtout si on est un jeune lecteur), moi-meme il m'arrive de jeter un oeil et de trouver des trucs interessants tant graphiquement que scenaristiquement. Mais ca n'a plus rien a voir avec l'Araignee tel que je le concois. 

vendredi 6 janvier 2017

Lensman

Titre original: SF Shinseiki Lensman
Annee: 1984
Nombre d'episodes: 1 film
Auteur: Edward Elmer Smith
Le cycle s'ouvre dans "Triplanétaire", deux milliards d'années avant l'heure actuelle. L'univers compte quelques formes de vie peu évoluées, à l'exception de l'aîné de la race de notre galaxie, les Arisians.
Les Arisians, une race pacifique native de cet univers, sont déjà présents en ces temps anciens, et ont renoncé aux besoins physiques pour une contemplation mentale qu'ils ont développé et raffiné à un degré extrêmement élevé.
Dans cet univers, il existe aussi un étrange continuum espace-temps, où vivent aussi les Eddoriens, une dictature au pouvoir avide. Ils ont été attirés par cet univers par l'observation de notre galaxie et de notre galaxie sœur; appelée encore plus tard la Deuxième Galaxie. Selon une théorie astronomique en vigueur au moment de l'écriture (avant la remise en cause des hypothèses sur la création des galaxies), cela se traduira par la formation de milliards de planètes et le développement de la vie sur elles. Ayant alors une position dominante sur ces formes de vie, les Eddoriens avaient là une possibilité de satisfaire leur soif de pouvoir.
Et... on s'en fout parce que ce ne sera pas evoque dans ce film. Lensman est a la base une serie de romans americains, qui fut par la suite adaptee en animation par les Japonais (ce dont nous allons parler ici). Dans ce long-metrage, on s'attardera plutot surtout sur le personnage de Kimbol, un jeune Terrien qui se retrouve malgre lui avec de mysterieux pouvoirs, et qui va se retrouver embarque dans une grande aventure... Alors que les romans etaient assez complexes, ici c'est plutot l'action qui prime, et avec un nombre restreint de personnages.


Nous nous retrouvons en face d'un film a gros budget, qui a quand meme coute la bagatelle de 1,2 milliards de yen, soit a peu pres autant qu'Akira, sans doute le film le plus cher de l'animation japonaise, si on met de cote certains Ghibli.
Et ca se voit (heureusement...) Premiere surprise, l'anime propose de nombreuses sequences en 3D. EN 1984!!!! Et de la belle 3D en plus! D'epoque bien sur, "a la Tron" (visuellement parlant, Tron a clairement influence les auteurs de ce long-metrage) mais irreprochables. Bien entendu, tout le reste du DA est lui aussi nickel. Beau, bien anime, et avec Yoshiaki Kawajiri a la realisation, on est proche du zero defaut.
Maintenant l'histoire... Ca se laisse regarder mais cet anime a tres clairement ete concu avant tout pour en mettre plein les mirettes. Tres tres loin de la profondeur des romans, comme je le disais plus haut, Lensman est avant tout a regarder comme un film d'action Eighties typique.

Il fut edite deux fois aux USA: d'abord en 1988 par Harmony Gold (les responsables de Robotech), avec de nombreuses censures et une bande-son remaniee, et une version integrale deux ans plus tard chez Streamline Pictures.
Au Japon, une serie TV de 25 episodes fut creee juste apres. Bien evidemment, le budget n'est pas le meme! (en fait, l'opening reprend quelques sequences du film) Elle semble d'ailleurs etre passee totalement inapercue, mais ne l'ayant jamais vue, je ne saurais vous en dire davantage.

Donc bon, a voir!

Je n'ai que l'opening de la serie a vous proposer, mais vous trouverez facilement le film sur Youtube

dimanche 1 janvier 2017

Godmars

Titre original: Rokushin Gattai Godmars
Annee: 1981-82-88
Nombre d'episodes: 64 (serie TV) + 1 film + 1 OVA
Auteur: Mitsuteru Yokoyama
En l'an 1999, l'humanité commença à aller au-delà du système solaire connu. La planète Gishin dirigée par l'empereur Zul, qui avait pour ambition de conquérir la galaxie, entra en conflit avec la Terre. Pour détruire celle-ci, il envoya un bébé appelé Mars habiter parmi les Hommes. Mars était accompagné de Gaia, un robot géant alimenté par une source d'énergie capable de détruire une planète entière. Le plan prévoit que Mars grandisse et fasse exploser la bombe à l'intérieur de Gaia afin de remplir sa mission : la destruction de la Terre. Cependant,lorsque  Mars arriva sur Terre, il fût recueilli par une famille japonaise qui lui donna le nom de Takeru. 17 ans plus tard, Takeru qui a grandi avec l'amour de l'Humanité, refuse de faire exploser la bombe. Cependant, si Takeru venait à mourir, la bombe exploserait quand meme et détruirait la Terre...
  

A la base, Godmars est une serie TV de 1981, dont je ne vous parlerai pas car pas vue (juste 2-3 episodes). Le film sorti l'annee suivante est un resume de la dite-serie, helas bien trop succint (comment diable vouloir resumer 64 episodes en une heure et demie?), qui diverge seulement sur un point: le robot principal ne debarque que 10 minutes avant la fin du film! :) (et dans un design different, ce qui n'est pas plus mal)
La serie beneficiait d'un incroyable soin accorde a sa realisation, et pour cause, c'est le studio TMS qui s'en occupait! A l'instar de Versailles no Bara, Cobra, ou Cat's Eye, Godmars n'a pratiquement pas pris une ride et enfonce 10 pieds sous terre tous les autres anime de robot de l'epoque (je parle niveau technique hein!) Le film est dans la meme veine, je veux dire d'une qualite superieure a une serie TV standard, mais moyen pour un film.

Evidemment, comme dit plus haut, du fait de sa duree, il ne represente qu'un avant-gout du "vrai" Godmars, qui fut une serie tres populaire au Japon (le film fut d'ailleurs realise a la demande des fans, qui reunirent 100 000 signatures dans une petition!), mais plutot chez un public feminin et ce pour trois raisons: le graphisme, parfois assez shojo avec des jeunes hommes fins et elances, l'histoire (tragique) et les relations entre les personnages, largement plus developees que dans une serie de Super Robot lambda (a l'epoque, le Real Robot regnait en maitre), et une 3eme cause que j'evoquerai a la fin de l'article.

Un OVA vit le jour en 88, soit tout de meme 6 ans plus tard! Evidemment superbement realise, il ne s'agit pas d'une suite (qui aurait ete incongrue) mais plutot d'une prequelle centree sur Marg, le frere jumeau de Mars. Cet anime n'apporte pas grand chose au scenario mais ravira les fans.
Alors oui, il y a un aspect un peu genant, et qui explique aussi le succes de Godmars aupres de la gent feminine... L'anime est bourre de scenes plus que facilement detournables en parodies yaoi entre Marg et Mars, et les dessinatrices de dojinshi s'en sont donnees a coeur joie! Il faut dire que les auteurs de l'anime leur avaient tendu la perche aussi... Ce n'est pas le yaoi en tant que tel qui me pose probleme, mais merde quoi, c'est de l'inceste!!!! Marg et Mars sont freres!!! Helas, ce souci a touche d'autres anime ou jeux video (les parodies Saga-Kanon de Saint Seiya ou Edgar-Mash de Final Fantasy 6 sont legion :( ) Et quand on sait ca, il est difficile de visionner le DA sans y penser par moments...

Ceci mis a part, et si vous n'avez pas envie de vous lancer dans une serie de 64 episodes, alors le film est a voir, et eventuellement l'OVA ensuite, si vous avez apprecie le premier.

L'opening de la serie (qu'on etend dans le film aussi)
video

jeudi 22 décembre 2016

Kore ga UFO da! Sora tobu enban

Titre original: Kore ga UFO da! Sora tobu enban
Annee: 1975
Nombre d'episodes: 1 film (court-metrage)
Auteur: Masaki Tsuji
En Mars 1975 sort au cinema un court-metrage de 15 minutes plutot surprenant. Sans doute pour la seule et unique fois chez la Toei, et de toutes facons un cas rarissime dans l'animation japonaise (je ne vois guere d'autre que la tres vieille serie Animentary Ketsudan, qui racontait la Guerre du Pacifique), cet anime n'est pas une fiction, mais un documentaire. En l'occurence, un documentaire sur le phenomene OVNI. On peut se demander pourquoi en 1975. Bon, il permettait de faire la promo pour le film Uchu enban daisenso, c'est a dire le film pilote de Grendizer, qui allait sortir quelques mois plus tard, mais cela me semble un peu leger. Peut-etre (on nous l'apprend dans l'anime) est-ce du au fait qu'il y avait une recrudescence du nombre d'observations d'OVNI au Japon depuis 2 ans.

Il est evidemment impossible en un quart d'heure de resumer 28 ans d'histoire moderne du phenomene. Seulement 28 ans allez-vous me dire? Et oui, n'oubliez pas que nous sommes en 1975! Tout debutant en 1947 (le phenomene existe depuis l'Antiquite bien sur, mais sa periode moderne debute en 47), il s'est donc ecoule seulement 28 ans! Les auteurs ont alors pris le parti de raconter 4 cas americains parmi les plus connus, dont l'affaire Betty et Barney Hill, les premiers Terriens a avoir ete "enleves" par des extra-terrestres. Mais meme ainsi, c'est ultra-resume.
Si l'iniative est louable en soi, j'ai eu un peu de mal avec le ton employe, qui presente le tout comme des verites absolues, des faits s'etant indubitablement deroules et causes par des extra-terrestres. Le film s'achevant sur un "etes-vous prets pour une telle rencontre?"
L'aspect physique des ET, ou meme des vaisseaux, est aussi parfois franchement caricatural.

Durant pas moins de 27 ans, cet anime ne sera plus jamais ni diffuse ni meme edite en video! Il faudra donc attendre 2002 pour le voir en bonus dans une DVD-BOX consacree aux films de la trilogie Mazinger!

Honnetement, le visionnage est dispensable, il s'agit vraiment d'une curiosite pour amateurs d'etrangetes animees, ou pour ceux qui veulent absolument TOUT voir sur ce qui concerne les inspirations de Grendizer.


La 1ere partie

vendredi 16 décembre 2016

Tight Road

Titre original: Shinken Densetsu Tight Road
Annee: 1994
Nombre d'episodes: 13 episodes
Auteur: GUST
Un article un peu special, en effet je n'ai jamais vu un seul episode de cet anime, hormis les generiques, et pour cause, il a une histoire atypique.

Il y a quelques temps, je recupere - en video - un lot de generiques d'anime des annees 90. Je tombe donc sur cet etrange Tight Road, dont je n'avais jamais entendu parler ni d'Eve ni d'Adam. Au vu des images, je me suis dit qu'a tous les coups c'etait tire d'un jeu de baston super pas connu. Un peu etonnant tout de meme, car a l'epoque, j'etais un gros joueur du genre, mais bon il peut toujours y en avoir un qui soit passe a travers les mailles du filet.
94-95 c'est non seulement l'age d'or du jeu de combat, mais par ricochet une periode qui a vu de tres nombreux anime tires de ces memes softs. Si on met de cote de rares exceptions comme le film de Street Fighter 2, la plupart sont au mieux mediocres, mais souvent de grosses merdes (coucou, Art of Fighting).


Je mene quelques recherches mais rien a faire, il n'existe aucun jeu du nom de Tight Road. Et je decouvre vite pourquoi...
A la base, l'editeur GUTS (surtout connu pour sa serie des Atelier) avait prevu de sortir un soft de ce nom-la (machine inconnue), et pour en faire la promotion, avait commande une courte serie de 13 episodes a la Toei Animation. Souci: le jeu n'est finalement jamais sorti, alors que l'anime etait pret lui! Il fut donc decide de la diffuser rapidement, ce qui fut fait d'Octobre a Decembre 1994. Il fut neanmoins ensuite edite en VHS, mais je n'en ai jamais vu. Le CD de l'OST a egalement ete commercialise.

Mais comme le generique est sympa, je vous les mets (et il servira de rare trace de sa diffusion :) )