mercredi 21 juin 2017

Danguard Ace

(article initialement publie le 30 Aout 2010)
Titre original: Wakusei Robot Danguard Ace
Annee: 1977
Nombre d'episodes: 56 + 2 films
Auteur: Leiji Matsumoto

Dans le futur (aberration, car certains persos ont fait la 2eme Guerre Mondiale!!), les ressources naturelles de notre planete s'epuisent. La Terre decide d'envoyer une expedition sur la 10eme planete du systeme solaire, Prometee, qui servira de nouvelle Terre.

Leiji Mastumoto est avant tout un specialiste du space opera sans robots (Captain Harlock, Galaxy Express 999...), mais il a quand meme touche au genre une fois avec ce Danguard A. Enfin, juste un peu... A la base on a certes un manga en 2 volumes (ou le Danguard entre en action uniquement au dernier chapitre!!!), mais l'anime en est tres eloigne. Un peu comme si on compare le manga de Grendizer avec la version animee. Hormis les persos et le theme de depart... J'ai envie de dire que Danguard A est avant tout un DA de Shingo Araki. C'est le designer principal, et meme sur les episodes ou il n'a pas travaille directement, le reste du staff a tache de reproduire son style.

Meme si histoire et persos n'ont rien a voir, Danguard A fait furieusement penser a Grendizer. Araki au design, une forte intensite dramatique, certains plans (au niveau du pilotage notamment), a peu pres les memes doubleurs, une bande-son de Shunsuke Kikuchi (qui reutilise certaines BGM de Grendizer!!)... Niveau ambiance, c'est tres proche. Mention speciale a l'episode 42, avec un clone de Naida.

 Noel(Danguard) VS Naida(Grendizer)
Neanmoins, Danguard A accorde bien moins d'importance aux combats de robots. La premiere entree en scene du Danguard a lieu au 14eme episode!! La serie se focalise beaucoup plus sur les personnages et les relations qui les unissent. Il faut d'ailleurs attendre le 36eme episode pour que nos heros quittent enfin la Terre! Ca devient moins interessant ensuite.
La fin est un peu abrupte egalement.

Danguard A, c'est aussi le personnage de Tony Harken, un des tous tous premiers mechants beaux gosses de la japanim, un peu un Char Aznable avant l'heure.

Cette serie a ete une agreable surprise. Je m'attendais a un truc plus classique, mais le soin porte aux personnages est limite exceptionnel pour un anime de cette epoque. Cela dit, les 35 premiers episodes sont un bon cran au-dessus des 21 suivants.

Danguard A est sorti en France (les 3 premiers episodes seulement) dans l'antique collection de VHS Jacques Canestrier, au debut des annees 80. La francisation des noms laissant un peu reveur. Takuma devient Benoit, mais on aussi un Daniel et un Bruno...

Etrangement, on n'a jamais vu la serie dans un Super Robot Taisen.
Si vous avez aime Grendizer, alors je ne peux que vous conseiller Danguard A. Seul point noir, je trouve le robot vraiment moche.


L'ending (l'opening est tellement euh... special, que je prefere eviter. Pas du tout representatif)

lundi 19 juin 2017

Japan Eighties numero 26 : Yui Asaka


Japan Eighties numeros 0 a 7
Japan Eighties 8 et plus

Pourquoi ecchi est-il devenu hentai?

(article intialement publie le 2 Septembre 2010)

Desole si j'en decois certains, mais je ne vais pas parler directement de hentai, juste de linguistique :-)

Un jour, un gars (ou une fille), en Occident, a decide de nommer hentai le genre pornographique virtuel japonais. On se demande bien pourquoi. Hentai en japonais veut simplement dire derange, anormal. Il n'y a pas necessairement de connotation sexuelle. Dans Kimengumi (le College Fou Fou Fou), les heros passent leur temps a etre qualifies de hentai, pourtant je vous mets au defi de trouver une once de sexe dans Kimengumi!

Bon admettons, un mot dans une langue n'a pas forcement le meme sens que dans sa langue d'origine.
Mais ce n'est pas fini.
Au Japon, tout ce qui a un caractere erotique ou pornographique, virtuel ou reel, se dit ecchi (la lettre H; oui hentai commence par un H, je suppose que ca vient de la, mais ca n'explique toujours pas pourquoi avoir choisi ce mot).
Simplement, pour verser un peu plus dans l'alambique, voila t'y pas qu'en Occident on utilise ecchi seulement pour designer l'erotisme soft!! A n'y rien comprendre. Meme un film X ultra-hardcore et hyper-violent, en japonais c'est du ecchi. Pas du hentai (de toutes facons, si vous parlez de hentai (dans le sens occidental) a un Japonais, il ne va pas comprendre)

Mais le plus marrant reste a venir.
Les mangas pornos pour femmes s'appellent des Ladies Comics. En occident, c'est devenu Josei Manga. Alors oui, c'est la traduction exacte, et elle est effectivement parfois utilisee... MAIS POURQUOI DIABLE AVOIR PRIS UN TERME JAPONAIS A L'ETRANGER ALORS QU'AU JAPON IL EST EN ANGLAIS????????????!!!!!!!!!!!!
Ca depasse mon entendement... Qu'on remplace un terme japonais par un autre terme japonais, passe encore. Un japonais par un anglais, c'est deja plus logique. Mais un anglais par un japonais?

Ok, ce n'est pas tres important, mais si quelqu'un a une explication, je suis toute ouie...

Attention, image hentai

mardi 13 juin 2017

Ninja Gaiden

Titre original: Ninja Ryukenden
Annee: 1991
Nombre d'episodes: 1 OVA
Auteur: Tecmo

Ninja Gaiden est une celebre serie de jeux video, qui a sevi sur pas mal de supports depuis l'ere 8 bits. Excellente saga de beat'em up/plate-formes, mais d'une incroyable difficulte, il fut decide en 1991 d'en faire une adaptation animee. Plus exactement, l'histoire est censee non pas reprendre celle d'un episode en particulier, mais se situe juste apres le 2eme opus sur Famicom.
S'il y eut enormement d'anime tires de jeux video a partir de, en gros, 1993, a cette epoque c'etait encore relativement peu frequent. Alors certes, 9 fois sur 10 c'est de la daube (coucou Art of Fighting :) ), et je n'en attendais vraiment rien, d'autant moins de la part d'un jeu de ce genre!
Et pourtant... Si le scenar ne casse pas trois pattes a un canard, d'une part la realisation est tres correcte, d'autre part j'ai regarde le truc avec un certain plaisir. Oh bien sur, ce Ninja Gaiden ne va pas revolutionner quoi que ce soit, et le visionnage reste plus que dispensable. Si vous voulez du bon anime d'action des annees 80-90, je pourrais vous conseiller bien d'autres titres. Mais si vous avez une heure a perdre, ca peut valoir le coup.

Pour l'anecdote, le design de l'anime sera repris pour la jaquette du 3eme episode Famicom.


Le debut de l'OVA

lundi 5 juin 2017

Metal Armor Dragonar

(article initialement publie le 26 Mai 2010)

Titre original: Kikou senki Dragonar
Annee: 1987
Nombre d'episodes: 48
Auteur: Hajime Yatate (Monsieur Yatate n'existe pas, c'est un pseudonyme qui regroupe des gens de la Sunrise)
En 2087, les Terriens ont commence a coloniser l'espace. Mais l'empire de Giganos reclame son independance et une guerre s'engage contre le gouvrenement terrien. Lors de l'attaque d'une colonie, trois jeunes hommes: Kaine, Light, et Tapp se retrouvent malgre eux aux commandes des trois Dragonar...

Bon. On est plus qu'inspire de Gundam, c'est quasiment la meme chose! (au niveau des personnages aussi, on retrouvera un clone de Char Aznable "la comete rouge" en la personne de Mayo Plat "le faucon bleu"...)
Mais rassurez-vous, c'etait bien le but des auteurs. Nous sommes en 1987, la trilogie Gundam vient de s'achever (Gundam, Z-Gundam, et Gundam ZZ), et Sunrise desire retenter le coup avec une version plus moderne (et plus realiste aussi) du premier Gundam. Disons-le tout de suite, la serie aura un succes honorable, mais evidemment il s'agissait d'un pari perdu d'avance.

*les points communs
-un groupe de 3 mechas complementaires (on oublie trop souvent que dans Gundam, il y a non seulement le RX-78 mais aussi le Guncannon et le Guntank... Heureusement, dans Dragonar ce ne sont pas des boulets)
-le beau gosse ennemi/rival du heros (Kaine est d'ailleurs amoureux de Linda, la soeur de Mayo, tout comme Amuro en pincait pour Sayla, la soeur de Char...)
-des civils se retrouvent embrigades dans l'armee
-guerre d'independance colonies spatiales/Terre
-le heros qui rejette son pere

*les divergences
-un futur tres proche
-pas de gros vaisseau-mere
-les armes utilisees
-pas mal d'humour
-ce n'est pas une hecatombe. Il y a quelques morts (chez les mechants principalement), mais ca reste tres soft


Dragonar est separe en 2 periodes, assez differentes.
La 1ere est tres realiste, avec une ambiance militaire omnipresente. Si vous etes allergique a l'uniforme, vous allez avoir du mal. On est presque en permanence dans un cadre soumis a la rigueur militaire, meme si nos trois heros n'en font souvent qu'a leur tete dans un premier temps
La seconde, c'est presque un virage a 180 degres... C'est vraiment l'anime du milieu des annees 80 dans toute sa splendeur. Des mechants qui semblent tout droit sortis de Hokuto no Ken, l'entrainement de Kaine aupres d'un vieux maitre en arts martiaux perdu dans les montagnes, et deux-trois delires impensables de nos jours. Ce qui m'a vraiment marque, c'est un episode dans lequel Kaine mate la poitrine de Linda (en maillot de bain) et... il a une erection! C'est clairement montre a l'ecran (le pli du calecon). Meme la version animee de City Hunter (qui date de la meme annee) n'est jamais allee jusque la!!!
A noter qu'il s'agit d'un des rarissimes anime avec un heros Noir (Tapp. Ok, Kaine est le personnage principal, mais avec Light et Tapp ils forment quand meme un trio). A part lui et Nadia dans Fushigi no Umi no Nadia, j'en vois pas d'autres.

Je precise enfin que Dragonar est superbement realise, la japanim du milieu des annees 80 a son apogee (meme si ce n'est pas le cas pour tous les episodes): le top en ce qui me concerne. Et puis le design des mechas est vraiment chouette. Enfin la bande-son est excellente: generiques tres bons et BGM signees en partie par Kentaro Haneda (Cobra).

J'ai eu un peu de mal a entrer dans le truc, mais une fois le cap des 10 episodes passes, ca va beaucoup mieux. J'ai beaucoup aime Dragonar, moins "pesant" que Gundam. Je veux dire par-la que l'ambiance est (beaucoup) moins sombre.



Dragonar sonne le glas de l'age d'or du Real Robot au Japon. En effet, depuis 1979 (Gundam), ce n'etait que succession ininterrompue de Real a la television japonaise (Ideon, Xabungle, Votoms, Dunbine, Layzner, etc...) Une fois Dragonar termine seront diffuses en bouche-trou quelques episodes de... Ulysse 31!!!!!!!!!!! Soit 7 ans apres leur diffusion francaise, dans l'indifference la plus totale (dur de trouver au Japon un DA moins connu que Ulysse...). Puis on enchainera avec les Samurai Troopers et la grande mode des series de baston, inauguree par Dragon Ball/Hokuto no Ken/Saint Seiya peu de temps auparavant.

Pourquoi? Pas parce que la serie n'a pas marche mais je pense pour deux raisons. Une certaine lassitude du public, mais aussi la faute aux jeux video. 1987, la Famicom est desormais bien implantee, la PC Engine sort... C'est vraiment l'explosion du jeu video. Vu le prix des softs, les enfants ne peuvent plus acheter de jouets/maquettes de leurs heros preferes...

Neanmoins, pour en revenir a nos moutons, Dragonar est tout de meme une serie tres sympa. Bien sur, Gundam est absolument a voir pour sa culture (meme que les films, ca suffit). Mais si on fait l'effort de visionner Dragonar autrement que comme un clone de Gundam (de toutes facons, ca ne l'est plus dans la deuxieme partie), on passe un tres tres bon moment.


Le premier opening (un de mes generiques preferes)
video