dimanche 18 février 2018

Kamen Rider Ryuki

(article initialement publie le 24 Avril 2011)
Dans Kamen Rider Ryuki cohabitent deux mondes, le notre et le monde miroir ou vivent tout un tas de monstres. Mais ce dernier risque de disparaitre sous peu. Les creatures ont la possibilite de passer pour un court moment de l'autre cote du miroir (donc notre univers) et cela devient vite une menace.
Un scientifique, Shiro Kanzaki, a cree 13 cartes ayant la faculte de transformer leurs proprietaires en Kamen Rider, afin de passer dans le monde miroir et d'affronter les monstres.
Mais il y a une regle imperative: les differents Kamen Riders doivent se battre entre eux, et il ne peut en rester qu'un... Le dernier survivant verra ainsi son souhait exauce.



KRR a divise les fans, il en a aussi cree de nouveaux, surtout chez un public feminin. Il faut dire qu'en voyant la (belle) tete des acteurs, on comprend pourquoi. Il y a meme une relation totalement yaoi entre deux personnages...
Mais c'est evidemment au niveau du contenu que les codes ont ete bouleverses.
En temps normal, les Kamen Rider sont des allies de la justice, mais ici leur but c'est de se taper sur la gueule pour des raisons personnelles. Untel veut la vie eternelle, un autre sauver sa fiancee qui est dans le coma, un autre pour l'argent... Mention speciale a Takeshi Asakura, meurtrier a moitie cingle... Ils ne sont pas moins de 13, un veritable record! Evidemment, certains ne seront la que le temps de quelques episodes.
L'autre particularite, c'est que les Riders n'utilisent pas leur moto (ou de maniere trop anecdotique pour etre retenue). Pour une serie qui s'appelle Kamen Rider, ca peut faire un peu bizarre...


Si la serie est assez tragique (a part 2-3 episodes au milieu de la serie completement barres qui n'ont rien a faire la, et qui introduisent un nouveau personnage absolument inutile; je me demande ce qui est passe par la tete des auteurs), la fin est... surprenante.
Selectionnez pour lire le texte caché
Shinji (le heros) meurt dans l'avant-dernier episode. C'est son rival et compagnon Ren qui achevera la quete des KR, bien qu'il semble mourir lui aussi, mais ce n'est pas tres clair. En tous cas, TOUS les autres Rider decedent a un moment ou a un autre de l'histoire. Mais le coup du heros qui "laisse sa place" m'a vraiment surpris. Imaginez une autre version de Saint Seiya ou Seiya meurt avant d'avoir pu rencontrer Hades, et ou c'est Shiryu qui tue ce dernier...
Et la, et bien, les avis vont etre partages... Les 5 dernieres minutes du dernier episode sont une happy end avec un retournement de situation inattendu.
Selectionnez pour lire le texte caché
Tout se passe comme si Kanzaki n'avait jamais cree les Kamen Riders; tous les Riders sont vivants et ne se connaissent pas, ils vaquent a leurs occupations quotidiennes en ayant tout oublie de l'annee qui vient de s'ecouler...
On perd donc toute l'evolution psychologique des personnages (tres marquee au moins chez 3 d'entre eux) et le cote dramatique de l'histoire.
A vous de voir: si vous preferez les fins gaies ou pas; dans le deuxieme cas, zappez l'ultime scene de la serie...

En fait, il existe meme plusieurs fins differentes! Et oui, on a aussi un film qui propose une fin alternative (moins tarabiscotee mais incomplete), et un telefilm qui possede 2 fins, a l'epoque de sa diffusion les telespectateurs devaient faire un choix (la fin non-retenue est disponible sur le DVD en bonus).
Mais seule celle de la serie me semble vraiment satisfaisante, bien qu'un peu dure a comprendre par moments.


J'ai beaucoup aime KRR. Moins que 555, mais c'etait tres bon quand meme. C'est vraiment a montrer a ceux qui croient que le tokusatsu en est reste a des series comme Gavan (X-Or) ou Spielvan, certes d'excellentes series mais delicieusement kitschissimes. Les premiers KR Heisei (on entend par la tous ceux depuis 2000, KRR datant de 2002) sont souvent des series clairement pour ados/jeunes adultes, et pas vraiment  pour les enfants... (ca a bien change depuis)
Mention speciale a l'acteur qui joue Ren, que j'ai trouve excellent. Et son armure "a la Batman" est top classe.

L'opening, interprete par Rika Matsumoto, une de mes chanteuses preferees

vendredi 16 février 2018

Twilight Q

Titre original: Twilight Q
Annee: 1987
Nombre d'episodes: 2 OVA
Auteur: Kazunori Ito

Pour resumer precisement, Twilight Q est tout simplement une version nippone de La Quatrieme Dimension.
Mais alors que 6 episodes (tous independants les uns des autres) etaient prevus, seul deux virent le jour. Le resultat laisse mi-figue mi-raisin...

Le premier ok. Designe par Akemi Takada, il raconte l'histoire d'une jeune fille qui decouvre un appareil-photo qui a pris une photo du futur. Au final, ca reste totalement comprehensible, et est relativement divertissant.

Le second par contre, oh la la... C'est vraiment du genre "experimental". Ca debute par un avion de ligne qui se transforme en poisson (hein?) Bon. Ensuite, durant presque toute la demi-heure que dure l'OVA, vous allez devoir vous taper un monologue interminable du quasi-seul personnage, sur un rythme leeent a mourir... pour une histoire qu'un esprit non-cartesien ne reussira probablement pas a bien digerer.
Honnetement, je me suis fait chier. Certains aimeront surement, mais moi c'est clairement pas mon truc.

Les fans de Takada peuvent visionner le premier. Le second est a reserver exclusivement aux fans de trucs bizarres et prise de tete.
Notons enfin que les BGM sont signees Kenji Kawai.


Le 1er episode

mardi 13 février 2018

Brave Express Might Gaine

(article initialement publie le 29 Juillet 2011)
Titre original: Yuusha Tokkyuu Might Gaine
Annee: 1994
Nombre d'episodes: 47
Auteur: Hajime Yatate
En 2050, suite a la disparition du petrole, toute l'industrie fonctionne a l'electricite.
Le jeune et richissime PDG de la societe ferroviaire Senpuuji, Maito Senpuuji, a cree un systeme de trains-robots sauveteurs, prets a intervenir n'importe ou en cas de necessite.



Might Gaine a tres clairement ete influence par les Transformers (les robots ont une ame et parlent) et Daitarn 3 (le heros PDG milliardaire, l'humour, et pas mal d'autres choses). S'il y a bien une trame globale, elle met du temps a se mettre en place. En effet, au debut Maito se trouve confronte a plusieurs ennemis recurrents qui n'ont aucun lien entre eux. On retiendra tout particulierement Joe, un bad guy qui a une mechante classe.
Si dans l'ensemble le ton est tres leger, avec pas mal d'humour et de clins d'oeil a des anime plus anciens (un mechant pilote la replique exacte de l'Over Pilder de Mazinger Z!), plus on avance dans la serie et plus le cote dramatique s'accentue.

Maito et ses amis
Mais si, dans l'ensemble, la serie est plaisante a regarder, c'est vraiment la fin qui est a retenir. Du jamais vu en japanim. Attention ca va spoiler.
On decouvre que le grand mechant de l'histoire n'est autre que... le concepteur de l'anime!!!!!!!! Que par-la meme, il a droit de vie et de mort sur tous les personnages. 
La ou c'est fort, c'est que Maito justement se revolte contre cet etat de fait! Le dernier episode est foutrement bien fichu et gagne la plame de l'originalite.

Joe
Le point noir de Might Gaine, c'est sa realisation... Le chara design est signe Atsuko Ishida. Quand c'est elle qui supervise l'episode, c'est tres joli. Quand elle n'est plus aux commandes, beaucoup moins, et surtout tres terne au niveau des couleurs...
Autre aspect genant: les scenes de transformation/assemblage a outrance, et souvent tres tres longues...On peut y perdre 5 minutes facile par episode.

Might Gaine n'est pas un indispensable, mais reste une excellente distraction. De preference a visionner apres Daitarn 3 pour mieux apprecier les references.
Sachez aussi que le 39eme episode est un quiz dans lequel participent les personnages de la serie! Hilarant.

L'opening, bien pechu.

samedi 10 février 2018

Magnet Robot Ga-Keen

(article initialement publie le 23 Juillet 2011)
Titre original: Magnet Robot Ga-Keen
Annee: 1976
Nombre d'episodes: 39
Auteur: Toei Animation (personne de credite en particulier)
Les extra-terrestres Izar (non, pas Christophe) veulent conquerir la Terre. Mais le professeur Kazuki avait prevu cette attaque de longue date, et pour y faire face a construit le robot Ga-Keen, fonctionnant sur le magnetisme. Deux pilotes sont necessaires: sa fille Mai, et Takeru Hojo, le fils de son meilleur ami, expert en arts martiaux.

Ga-Keen est une serie relativement peu connue, et apres visionnage je comprends pourquoi... On pourrait dire que c'est une serie de robot de Go Nagai mais sans Go Nagai, donc sans sa patte inimitable. Ca revenait surement moins cher a la Toei. Bref, les auteurs ont pondu un truc sans saveur, avec des persos plats (a part Takeru), des mechants sans charisme et/ou qu'on a l'impression d'avoir deja croise dans d'autres series (comme Brain, sorte de Grand Strateguerre avec une coupe afro), des scenarii qui ont eux aussi un desagreable gout de deja-vu, des mechas assez moches... Meme les BGM sont passe-partout (a noter que comme dans nombre d'autres series de l'epoque, on reutilise des musiques d'autres anime! J'ai reconnu du Great Mazinger).
En plus, le dernier tiers de la serie est plutot du genre : 1 episode = 1 nouvelle arme pour Ga-Keen; on sent vraiment les scenaristes au bout du rouleau...

Seul Takeru est vraiment mis en avant, notamment par le biais de sa relation avec son pere. Helas, aucun autre perso ne beneficiera du meme traitement. Si un bon tiers des episodes est centre sur notre heros, les deux tiers restants sont des histoires sans interet, ou tout du moins sans originalite. Mai est juste completement sous-exploitee, alors que cela aurait du etre le contraire! A noter que le design de son regard change completement une fois transformee (pourquoi?)
Parce que Ga-Keen a quand meme une particularite qui le fait sortir du lot. Comme je l'ai dit plus haut, il a besoin de deux pilotes. La complementarite de Takeru et Mai est primordiale pour le faire fonctionner! Pour la 1ere fois dans un anime, la partenaire du heros avait un role aussi important que son vis-a-vis, et ne se contentait pas de jouer les boulets ou de piloter des robots a la con. Cet aspect, s'il est mis en avant dans 2-3 episodes, aurait du etre bien davantage developpe. 

Ga-Keen n'est pas une serie execrable, elle est juste desesperement mediocre et manque cruellement d'originalite. Elle confortera l'idee recue, pourtant totalement erronee, que toutes les series du genre se ressemblent...
Quant a la realisation, on a 4 ou 5 beaux episodes, le reste oscille entre le tres moche et le franchement moyen...
Signalons enfin un dernier episode tout pourri, alors que d'habitude c'est le climax de ce genre de DA! Ga-Keen tue tous les Generaux ennemis les uns apres les autres, puis l'Empereur des Izar (qui debarque 4 episodes avant la fin de la serie...) dans un combat rate et a mourir d'ennui. Cet episode reussit meme l'exploit de ne quasiment jamais montrer Mai et Takeru! (on les voit peut-etre une minute en tout).
Une derniere impression desagreable: les fins d'episode. Ca coupe trop brutalement, on a souvent l'impression qu'il manque une scene!

Ga-Keen peut rester dans l'oubli, il y a d'autres series bien plus interessantes. Meme si Mai est plutot jolie, et que l'histoire de Takeru est interessante, mais a part ca... Si vous voulez voir du robot magnetique, regardez plutot Koutestu Jeeg!
Pour les curieux, les 4 premiers episodes sont sortis en DVD en France sous le titre Magnos le Robot, ou toute l'histoire et les noms ont ete americanises.

L'opening

mercredi 7 février 2018

Les supermarches du monde 3 : l'Allemagne

Sur bien des points, l'Allemagne ressemble au Japon (pas de sous-entendus historiques de mauvais gout svp), y compris au niveau des courses. A savoir pour ce qui nous interesse ici qu'il y a tres peu d'hypermarches, ou de grands supermarches situes en peripherie de ville. Beaucoup de gens de l'autre cote du Rhin ne disposent pas de voiture, comme de nombreuses femmes au foyer, il est donc indispensable pour eux de tout avoir a proximite. En consequence, on trouve enormement de supermarches de petite taille un peu partout. Ca ne veut pas forcement dire qu'il y a moins de marques differentes, mais on trouvera certains produits en plus petite quantite (vu qu'il faut les ramener a pied...)

Il existe un grand nombre d'enseignes differentes, mais pas forcement les memes selon les regions (parfois il s'agit aussi de la meme chaine mais avec un nom different). Et surtout il faut bien faire la difference entre le haut-de-gamme et le bas-de-gamme.
En haut du panier (de la menagere, ha ha ha), des supers orientes bio comme Alnatura. On y trouve de tout, mais en version bio. Cela a un prix evidemment...
Ensuite les grosses chaines comme Karstadt ou Kaufhof, qui proposent du bio egalement mais surtout du "normal". Un peu cher, justifie par la qualite des produits et une jolie presentation. Chaque enseigne dispose aussi de son propre label, souvent moins cher.

Les intermediaires comme Edeka ou Kaufpark, qui proposent un peu de tout.

Et enfin, le bas-de-gamme, genre Aldi ou Lidl. Offre parfois assez limitee mais imbattable sur les prix. Par rapport aux tarifs francais, cela se ressent deja sur l'alimentation, mais particulierement sur les produits d'hygiene et d'entretien, ou les cosmetiques, ou on peut trouver du 30 ou 40% moins cher, voire plus! Pas mal de Francais vivant a cote de la frontiere semblent aller faire leurs courses en Allemagne d'ailleurs. Certains supermarches proposent carrement un double affichage en francais!
Les produits laitiers sont souvent plus chers par contre, surtout le fromage.
Sinon qui dit Allemagne dit biere, et donc bouteilles. Sachez que la-bas, les boissons sont consignees, elles sont  donc payees un peu plus cher par le consommateur qui peut ensuite recuperer son du en les rapportant en magasin (8 centimes pour une cannette vide, 15 centimes pour une bouteille en plastique reutilisable et 25 pour tout contenant non recyclable)

Les Allemands n'ayant pas le même rythme alimentaire que les Francais (un petit-dejeuner copieux et un diner; le dejeuner tient plus du casse-croute qu'autre chose, et donc on grignote un peu toute la journee), logiquement les produits de type "snack" sont beaucoup plus nombreux. Ainsi que de nombreux trucs euh... "tartinables"
Au rayon conserve, beaucoup de chou. Choucroute, chou rouge, le chou vert, et autres...
Niveau soupes, Maggi est bien plus present qu'en France (c'est une marque allemande il faut dire) et on trouve un rayon entier consacré à leurs produits.
Dans le genre curiosite, le ketchup MacDo, la choucroute a l'ananas, ou le yaourth au Lion... (oui, la barre chocolatee!!)
Au moment de payer attention, beaucoup n'acceptent pas les CB (encore une fois, comme au Japon)

(merci au blog Moutarde et Macaron pour toute la 2eme partie)

mardi 6 février 2018

Clips Recre A2

(article initialement publie le 14 Decembre 2010)

Dans Recre A2, on avait souvent des clips de dessins animes ou series live, diffuses durant l'emission. Certains de tres nombreuses fois (je crois me souvenir que celui d'Albator 84 l'etait quasiment chaque semaine le mercredi matin durant de longues semaines...), d'autres quasiment jamais (Teletactica ou Silas). Je vous propose un bond de 35 ans en arriere, qui interessera seulement ceux qui ont connu cette epoque. Non parce que du point de vue de la realisation, c'etait fait avec 3 francs 6 sous, n'importe quel amateur actuel fait mieux avec son ordinateur.
Desole par avance pour la qualite exacrable de certaines videos.

Spectreman

Mon prefere? Le debut des annees 80 dans toute sa splendeur.


Albator (version Recre A2)

Attention, il ne s'agit pas du chanteur original mais d'une reprise par Patrick Simpson-Jones, tandis que d'autres animateurs de l'emission font semblant de chanter en playback...


Les Ewoks
La serie TV d'animation, mais le theme avait deja servi pour le film je crois.


Tom Sawyer
C'est l'Amerique. Elfie est partie y faire sa vie d'ailleurs, elle y tient une patisserie! (et a aussi interprete une nouvelle version du generique dans les annees 2000)


Le Sourire du Dragon
Peut-etre le meilleur generique de Dorothee.


Cobra
Clip qui reussit l'exploit de ne quasiment jamais montrer Cobra!

 

Les Maitres de l'Univers
Par Alain Chauffour et son superbe pull vert...


Tchaou et Grodo
J'offre un pins a qui me dit ce qu'est devenue l'interprete...


Pacman
Clip mythique de William Leymergie (enfin Willy), qui le poursuit encore 35 ans apres.


Albator 84
Il me semble avoir ete diffuse et rediffuse jusqu'a l'overdose...


X-Or
Ils se sont trompes! La figurine c'est Sharivan!


Silas
Donnez-moi le nom de l'habilleur du chanteur...


Teletactica
Teletactica etait une serie TV "interactive" ou on devait coller des stickers a l'ecran.


Lady Oscar
Peut-etre le clip avec le plus gros budget?


Le Croque-Monstres Show
A du passer une seule fois? (chante en live durant l'emission)

vendredi 2 février 2018

Review: Majo no shokuzai

(article initialement publie le 15 Juillet 2011)
Premiere review d'eroge sur ce blog!
Le jeu est sorti en 2004 chez Alice Soft.
Il m'est tres difficile de donner un genre a MNS. Ce qui s'en rapprocherait le plus, c'est "simulation d'exorcisme"... Dans un monde medieval (j'ai bien dit medieval, et non pas medieval-fantastique), vous incarnez la jeune Sedia (fait rarissime dans un eroge! D'habitude, le joueur incarne toujours un perso masculin) qui, par un malheureux concours de circonstances, va se retrouver jugee responsable d'une etrange maladie qui decime la population. Mais au lieu de finir sur le bucher en tant que sorciere, elle va au contraire devoir exorciser les differents villages atteints. Cet "exorcisme", vous vous en doutez, sera d'ordre sexuel...

On alterne les (longues) phases de dialogues, avec les deplacements sur la carte, les emplettes chez le marchand, les seances d'exorcisme... Attention car le temps vous est compte! Si vous ne reussissez pas votre mission dans les delais impartis, ce sera une bad ending. Vous disposez de 240 jours, ce qui en temps de jeu represente en gros une dizaine d'heures. Ca peut paraitre un peu leger mais rien ne dit que vous reussirez a la 1ere tentative, et de plus il y a plusieurs fins differentes donc une certaine replay value.
Le chara design est superbe, et le jeu est full voice, il n'y a vraiment aucun reproche a faire sur la realisation. Point de vue scenes porno, vous en aurez pour votre argent. Rien ne sera epargne a la pauvre Sedia...
Revenons un instant sur le graphisme, qui fait presque shojo manga. Et pour cause, en fait le jeu a la base a plutot ete pense pour un public feminin (ce qui ne change rien au fait que ce soit parfois bien hardcore), ce qui explique aussi sans doute le choix de Sedia comme perso principal, ainsi que diverses histoires de coeur au long du scenario, qu'on ne s'attendrait pas forcement a trouver dans un eroge classique, ou tout du moins pas traitees de cette maniere.
Le jeu est vraiment tres sympa (a condition de savoir lire couramment le japonais, est-il utile de le preciser...), ni trop dur ni trop facile, l'ambiance et les persos sont reussis, et on est bien plus actif que dans un banal digico. Mon seul reproche portera sur un des protagonistes principaux qui aurait merite un meilleur traitement a la fin de l'histoire...
Je le recommande.

Le site officiel